Vous êtes ici : Version française

Melon Noir des Carmes


Le melon Noir des Carmes est un melon à la peau très foncée presque noire de la famille des cantaloup (groupe cantalupensis) cultivé par les carmélites. Il doit être cueilli à pleine maturité, lorsque sa peau vire à l'orange et que le melon est légèrement aplati. Les fruits sont plutôt gros - jusqu'à 1,5 kg - et chaque pied en produit 4 ou 5 maximum (il s’agit d'un melon moyennement productif).

Sa peau est lisse et profondément côtelée, et sa chair épaisse, orange, bien sucrée et très fruitée. Ce melon doit être consommé très rapidement après cueillette, dans un délai maximum de 2 jours. Il s'agit d'une variété hâtive (75 à 80 jours) et de culture réputée facile.

Elle est aussi connue sous le nom de “Black Rock”. Il en existe une illustration aux Etats-Unis dans “Drawings of Fruits” de Mrs. Hooker en 1817.

Cette très ancienne variété, originaire de la région de Tours, est mentionnée dans l’ouvrage de Vilmorin-Andrieux “Les Plantes Potagères”. Elle a également été mentionnée par Mawe et Abercrombie dans leur livre "Every man his own gardener" (1787). Il semble que la variété d’alors était relativement verruqueuse.

Très difficile à quantifier, des semences sont néanmoins disponibles chez Kokopelli ou à la ferme de Sainte-Marthe.

Il s'agit d'une variété peu productive produisant de gros melons se conservant mal, alors que les melons Cantaloup (qui représentent plus de 95% du marché) ont été sélectionnés pour leur important taux de sucre, leur capacité à mûrir et à se sucrer hors sol et soleil, une meilleure conservation grâce à une peau épaisse et une uniformisation de leur taille (il existe uniquement 3 tailles standards).

Source : cliquer ici

Préserver la biodiversité avec Slow Food


Le melon Noir des Carmes est l'un des 4 000 produits recensés par Slow Food dans son Arche du Goût, dans le but de préserver la biodiversité.

L’Arche du Goût parcourt le monde en recueillant des petites productions de qualité appartenant aux cultures, aux histoires et aux traditions de toute la planète : un extraordinaire héritage de fruits, légumes, races animales, fromages, pains, sucreries et charcuteries…
L’Arche a pour but de souligner l’existence de ces produits, d’attirer l’attention sur le risque de leur extinction en quelques générations, d’inviter tout un chacun à agir pour les protéger.

L’Arche du Goût attend des candidatures ! Pas besoin d’être agriculteur, pêcheur ou encore adhérent Slow Food pour proposer un produit à notre catalogue vivant des aliments les plus délicieux et caractéristiques risquant l’extinction ; s’y intéresser, c’est tout ce qui compte.
Illustrations : Roch Bourgoin