Vous êtes ici : Version française

Groupe de travail Addiction à l'alimentation

Résumé


L'observation clinique auprès de personnes dépendantes à l’alcool qui souhaitent devenir abstinentes montre qu'au-delà des difficultés sociales que peut entraîner l’abstinence totale vis-à-vis de l’alcool (comme par exemple, le milieu professionnel des commerciaux pour qui une négociation commerciale autour d’un repas est nécessairement alcoolisé), ces personnes doivent de plus aller à l’encontre d’habitudes culturelles très ancrées : l’association de boissons alcoolisées à certains plats (camembert et vin rouge, choucroute et bière, etc.).
Par ailleurs, on note un intérêt croissant, en population générale, pour des repas sans alcool.

Il s'agit, au sein de ce groupe de travail Addiction à l'alimentation, de :
> Répondre à la question clinique en proposant des recommandations "gastronomiques" aux alcooliques abstinents : quelles boissons sans alcool peuvent être proposées en alternative, qui soient gustativement satisfaisantes en termes d’accord met-boisson ?
> Répondre à la question de prévention des conduites addictives vis-à-vis de l’alcool en proposant des alternatives aux boissons alcoolisées dans le cadre des repas.
> Accompagner la demande de repas sans alcool en population générale et proposer aux professionnels de la gastronomie des alternatives validées.

Depuis fin 2016 - début 2017, une thématique plus large autour d'alimentation émotionnelle et addiction à l’alimentation est traitée au sein de ce groupe de travail.

Réalisations

  • 27 janvier 2017 : dépôt du projet "Addiction à l'alimentation chez les patients obèses opérés : création d'une base de données longitudinale" à l'appel à projets de la Maison des Sciences de l'Homme Val de Loire (Paul BRUNAULT et Servane BARRAULT) - retenu
  • 19 septembre 2016 : organisation de la  1ère journée de recherche (nationale) « Alimentation émotionnelle et addiction à l’alimentation » à Tours 
  • En cours depuis 2016 : projet Châteauroux (Jean-Pierre CORBEAU)
  • En cours depuis 2016 : projet Histoire des boissons rafraîchissantes (Pierre-Antoine DESSAUX)
  • 21 juin 2016 : organisation de la journée d'étude de LÉA "Les addictions à l’alimentation" En savoir plus
  • 13 février 2015 : organisation de la journée d'étude de LÉA "La psychologie est-elle soluble dans l'alimentation ?" En savoir plus