Vous êtes ici : Version française

Cépage Orbois


Bien qu’aussi nommé Arbois, ce cépage n’est pas originaire du vignoble du même nom en Jura. L’Orbois serait originaire du Val de Loire, et plus particulièrement de la Touraine ou du Loir-et-Cher.

La grappe est entre petite à moyenne, tronconique et compacte. La baie est petite, de couleur blanc doré, ovoïde voire légèrement elliptique, juteuse et sucrée, avec une peau pruinée allant du blanc vert au blanc doré.

Cueilli avant pleine maturité (comme c’est le plus souvent le cas) il contribue avec son acidité à l’élaboration des pétillants de la région. A maturité complète, son acidité baisse notablement mais il gagne en complexité et en gras (notes de miel et d’ananas). Historiquement, il est co-planté avec le Chenin Blanc, cépage prince du Val de Loire. Les deux cépages se complètent, le premier apportant la douceur, le second la structure.

A son heure de gloire, il a représenté jusqu’au quart de l’encépagement blanc dans l’Orléanais et la vallée du Cher, mais les surfaces sont en forte diminution. D’après les analyses génétiques, l’Orbois est un descendant du Gouais blanc. Même si le nombre d’hectares occupés par l’Orbois est encore important (170 hectares en 2015), les chiffres ne cessent de baisser et sa récente exclusion (décision de 2016, effective en 2021) des cépages autorisés dans l’appellation Touraine ne devrait pas inverser la courbe. Le second rôle que lui fait jouer l’appellation Cheverny (qui préfère communiquer sur les cépages internationaux, Chardonnay et Sauvignon, alors que l’Orbois a toujours joué un rôle important dans la structure de ces vins) et le fait qu’aucune appellation ne le mette vraiment en valeur font craindre dans un futur proche une réduction dramatique des surfaces plantées.

Un signe positif en contre-tendance est l’attention de certains vignerons qui font des vins issus exclusivement de ce cépage (vendus sous les lettres de noblesse de Vin de France). L’Orbois est un cépage tardif, une caractéristique qui a longtemps été négative mais qui pourra devenir un atout dans le contexte de réchauffement climatique.

Source : cliquer ici

Préserver la biodiversité avec Slow Food


Le cépage Orbois est l'un des 4 000 produits recensés par Slow Food dans son Arche du Goût, dans le but de préserver la biodiversité.

L’Arche du Goût parcourt le monde en recueillant des petites productions de qualité appartenant aux cultures, aux histoires et aux traditions de toute la planète : un extraordinaire héritage de fruits, légumes, races animales, fromages, pains, sucreries et charcuteries…
L’Arche a pour but de souligner l’existence de ces produits, d’attirer l’attention sur le risque de leur extinction en quelques générations, d’inviter tout un chacun à agir pour les protéger.

L’Arche du Goût attend des candidatures ! Pas besoin d’être agriculteur, pêcheur ou encore adhérent Slow Food pour proposer un produit à notre catalogue vivant des aliments les plus délicieux et caractéristiques risquant l’extinction ; s’y intéresser, c’est tout ce qui compte.
Illustrations : Roch Bourgoin